Le copywriting, l’art d’écrire pour vendre

Le copywriting, l’art d’écrire pour vendre

copywriting

Ah, le copywriting… cet art de la persuasion (et de la vente) est fascinant. En marketing, aucun mot n’est choisi au hasard. Et en tant que copywriter freelance depuis plus de 3 ans, je commence à bien connaître l’animal.

Il faut aller plus loin que la simple description d’un produit ou d’un service pour convaincre sa cible. Si vos prix et vos produits sont similaires, pourquoi vos potentiels clients vous choisiraient vous, plutôt que votre principal concurrent ? Tout simplement parce que vous arriverez à créer un lien avec eux.

Ce lien se crée à l’écrit. Le copywriting est l’art d’écrire pour vendre, pour pousser à l’action. Et un bon copywriter peut faire toute la différence dans la réussite d’une entreprise, d’un projet ou d’une marque.

Rédiger une copy efficace, c’est devenir mémorable dans l’esprit des prospects. Hélas, ce n’est pas si simple et on ne s’improvise pas copywriter. Le copywriting, c’est comme les fléchettes : viser, puis tirer en plein coeur.

Sans cette relation de confiance, difficile de se démarquer sur le web. Et tout passe par une discours construit en fonction de votre cible. Mais du coup… le copywriting, c’est quoi ?

Le copywriter ou concepteur-rédacteur, la plume du marketing

Dans ce rapport de séduction, les mots occupent un place centrale. Le rôle du copywriting, aussi appelé conception-rédaction, est d’utiliser toute la force des belles formules pour rendre une marque, une personne, un produit ou un service le plus attractif possible.

Le copywriting se base essentiellement sur 2 éléments : d’un côté le produit, de l’autre la cible.

Le copywriter ou concepteur-rédacteur est donc un professionnel de la communication et du marketing. Il manie les mots en fonction des attentes des cibles de clients et de l’identité de la marque. Il trouve les bons mots, ceux qui feront toute la différence.

Cette double exigence est capitale : il est aujourd’hui impossible de ne pas adapter sa tonalité à son audience, tout comme il est déconseillé de changer radicalement de voix entre 2 éléments de communication.

C’est pour cela que devenir Copywriter est un parcours professionnel qui passe par l’acquisition de compétences diverses, mais aussi d’un état d’esprit très axé sur la psychologie humaine et les biais en marketing.

Comment écrire pour vendre ?

D’abord, en ne cherchant pas à écrire pour vendre.

Ou en tout cas, pas directement. Le but n’est pas de chercher à vendre, mais de répondre à un problème en proposant une solution adaptée.

Cela peut sembler paradoxal, mais le copywriter n’est pas un commercial. C’est un expert de la persuasion, de la psychologie humaine et des biais cognitifs au service de la vente. Nuance !

Mais le copywriter est aussi un amoureux de la sémantique, de la langue et de la puissance des mots.

Il ne suffit pas de connaître sa grammaire sur le bout des doigts pour donner envie à un prospect de s’abonner, à un utilisateur de télécharger l’application ou à un passant d’entrer dans une boutique. Il faut se baser sur l’équivalent business de l’empathie : l’expérience utilisateur en ligne et l’expérience client en physique.

Que recherche mon client ? Quels sont ses désirs et ses besoins ? Quel bénéfice le rendra heureux ? Et surtout, comment aime-t-il que l’on s’adresse à lui ?

Une fois des réponses trouvées, il reste à vous mettre dans sa peau pour lui proposer l’expérience qui lui ôtera tout doute. Et quoi de mieux que les mots pour communiquer simplement et de manière directe tout en exprimant sans détour votre identité ?

L’internaute qui se promène sur votre site recherche des solutions à ses problèmes conscients ou non. C’est ce que vous devez lui offrir grâce à la puissance du copywriting, l’art d’écrire pour vendre (ou au moins, pour pousser à l’action).

Il ne veut pas acheter une voiture, il veut pouvoir se déplacer confortablement.

Il ne vise pas juste à se nourrir, il cherche un lieu agréable où de la bonne nourriture lui sera cuisinée avec amour et servie avec hospitalité.

Il ne cherche pas à se vêtir, il veut améliorer son image de lui-même à ses yeux et aux yeux des autres.

Bref, il se fiche du moyen, il cherche la meilleure réponse à son besoin.

Et cette solution, cette réponse, il faut la lui fournir en lui racontant une histoire. C’est le storytelling : utiliser le récit pour que le lecture puisse s’identifier et ressentir des émotions. C’est la clé d’une relation forte avec son audience. Sans storytelling, pas de copywriting… et vice-versa.

Donc pour résumer, écrire pour vendre demande une excellente compréhension du besoin de son client idéal (ou buyer persona). Les mots doivent être le canal de diffusion de votre proposition de valeur, c’est à dire la manière dont vous pouvez satisfaire son besoin.

Le message que vous adressez via votre proposition de valeur est capital, et le copywriting est là pour ça.

La simplicité comme objectif ultime du copywriting

Pour être percutant, un texte doit être court, impactant et expressif. Il doit aller à l’essentiel. En permanence harcelés de messages publicitaires, nous n’avons plus de temps d’attention à y consacrer. Sauf…

Sauf si le message se démarque vraiment et résonne en nous.

C’est la guerre de l’attention. Ceux qui la gagneront ne sont pas les marques qui font les plus longues phrases avec les mots les plus complexes.

Au contraire, le copywriting consiste à être explicite, concis et sans langue de bois. Une proposition de valeur doit tenir en quelques mots, de même qu’un slogan, un titre ou un avantage produit.

Cela s’apprend. Les plus littéraires ne sont d’ailleurs pas les plus avantagés pour cet exercice, ayant généralement tendance à concevoir de jolies phrases parsemées d’élégantes expressions qui complexifient inutilement la compréhension globale du sens de la phrase. Un peu comme cette phrase, justement.

Vous voyez où je veux en venir ?

Le copywriting est-il un art (en plus d’être une machine à vendre) ?

On pourrait penser que le copywriting n’est qu’un métier du marketing comme les autres.

« Encore un qui vient vendre sa came. »

Toutefois, même s’il faut respecter beaucoup de contraintes, on peut attribuer au copywriter un certain aspect créatif.

Si tous les créatifs ne sont pas des artistes, certaines marques poussent indéniablement le concept de copywriting jusqu’à l’art littéraire ! En fait, est artiste celui qui se considère comme tel. L’écriture est un art en soi, peu importe le but.

Un pur technicien qui rédige des textes de manière pragmatique, en se basant exclusivement sur des mots-clés et des guidelines est rarement un artiste. Il est peut-être un excellent copywriter toutefois ! Tout dépend de la volonté du client final ou de l’entreprise.

Mais s’il nous est possible d’allier art et marketing, autant en profiter, non ?

Allez, utilisons la beauté du verbe pour séduire vos clients.

Désormais, à la question « qu’est-ce que le copywriting », vous saurez quoi répondre et vous avez des pistes pour améliorer votre manière d’écrire (et de vendre).

Vous ne trouvez pas les mots pour convaincre, persuader et convertir vos clients idéaux ?

Ou alors, peut-être que vous ne trouvez pas les BONS mots pour votre projet, votre entreprise ou votre site web. Dommage, car c’est la définition même du copywriting : trouver les mots qui résonneront avec votre audience.

Difficile de se démarquer si les mots ne sont pas à la hauteur de vos ambitions et de votre valeur.

Aucune inquiétude, écrire est un métier, créer du contenu à forte valeur ajoutée pour vos clients aussi. Ce n’est pas donné à tout le monde.

Si tel est le cas, vous avez certainement d’un copywriter freelance. Et ça tombe bien, je peux vous aider à rendre votre marque éblouissante. Je peux lui attribuer les mots que la rendront irrésistible aux yeux de votre cible. Surtout, je peux vous permettre de convertir votre audience en clients et de vendre davantage vos produits ou vos services.

Il est de temps de faire décoller votre entreprise grâce la puissance des mots. Pour cela, vous avez besoin d’un copywriter freelance. Et ça tombe bien, vous en avez un juste devant vous.

Laissez agir la magie du copywriting.

👋 Chaque lundi on parle freelancing, content marketing & résistance écologique. Rejoignez la newsletter ! 🤳

Il se peut que je vous parle aussi marketingcopywritingentrepreneuriat et même développement personnel… comme ça, vous le savez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *