Freelance : après le lancement, comment passer au niveau supérieur ?

Freelance : après le lancement, comment passer au niveau supérieur ?

évoluer en freelance

Réussir à se lancer en freelance, c’est bien. C’est génial, même. Mais prospérer une fois installé, c’est encore mieux !

Alors après être passé de 0 à 1 en créant votre activité, en décrochant vos premières missions et en générant un revenu suffisant pour survivre, vient le moment de passer au niveau supérieur.

Nous freelances sommes d’une certaine manière des Pokémons. On évolue, on s’adapte, et surtout, on gagne en puissance.

Mais contrairement aux petites créatures animées, ce n’est pas le temps qui nous aide à grandir et à prospérer : c’est notre vision stratégique de notre développement et le travail nécessaire à son accomplissement.

Alors comment passer d’un freelance de l’ombre parmi tant d’autres à une référence sur son secteur ?

Pourquoi construire une marque personnelle forte est devenu un atout majeur pour se démarquer et attirer à soi ses clients idéaux ?

En tant qu’indépendants, nous sommes libres.

Libres de créer notre mode de vie.

Libres de développer notre activité comme bon nous semble.

Libres de diversifier nos revenus.

Plus important encore, nous sommes libres d’écrire notre histoire comme bon nous semble.

Par où commencer ?

Voyons ensemble comment un freelance peut construire une activité pérenne qui va bien au-delà du fait de travailler avec ses clients sur les projets dont il a les compétences.

« Après le lancement », ça veut dire quoi ?

Avant tout, précisons de quoi il est question ici. Cet article ne s’adresse pas aux personnes qui souhaitent se lancer en freelance. Il ne s’adresse pas à celles et ceux qui réfléchissent à le devenir. Il s’adresse à tous les indépendants qui ont déjà posé des fondations stables pour leur activité.

Alors après être passé de 0 à 1 en créant votre activité, en décrochant vos premières missions et en générant un revenu suffisant pour survivre, il est temps de grandir.

Pourquoi passer au niveau supérieur ? Pour progresser, développer son expertise, générer plus de revenus, se challenger, ne pas s’ennuyer…

Mais soyons clairs dès le départ : il n’y a pas d’obligation ici.

Certains freelances travaillent avec les mêmes clients, sur les mêmes projets, avec les mêmes compétences et ce pendant des années. Il n’y a aucun problème à cela, du moment que cela leur convient. Pourquoi changer, si la situation rend heureux ?

Cet article s’adresse à tous les freelances qui entendent leur ambition frapper constamment à la porte de leur esprit. Tous les freelances qui rêvent de grandeur, d’impact et d’épanouissement absolu. Tous les freelances qui se voient entrepreneurs plutôt que prestataires de services.

Nous sommes des pokémons (enfin, presque)

Mh, sorry, what ?

Vous avez bien lu. Les freelances ont des points communs avec Pikachu et ses amis. Mais pas que : certaines différences fondamentales nous distinguent (et je ne parle pas du fait qu’ils n’existent pas, alors que vous, si).

Je parle du fait que les Pokémons évoluent fortement tout au long de leur vie, tout comme les freelances. Chaque palier est une étape importante. Chaque nouveau stade nous rend plus forts.

Mais à la différence des petits monstres de notre enfance, nous n’évoluons pas avec le temps. Non, il nous faut plus que cela.

Pour croître, nous avons besoin d’une vision pour nous-mêmes. Sans stratégie long-terme (même approximative), nous ne pouvons avancer vers nos idéaux. Ce dont nous avons besoin, d’une véritable direction, et surtout du courage pour réaliser les efforts nécessaires à poursuivre nos objectifs (nos « rêves », diront les pessimistes).

Voilà pourquoi évoluer en freelance est différent qu’évoluer quand on est un Pokémon.

La pyramide de Maslow du freelance

La pyramide de Maslow sur les besoins humains, vous connaissez ? Pour rappel :

formation freelance

Vous (ne) l’attendiez (pas), voici ma version revisitée à la sauce freelance.

1️⃣ Tout en bas, le premier niveau est constitué des premiers clients et du revenu stable qui va avec pour survivre. Ensuite, on met le cap vers d’autres horizons, plus ambitieux.

2️⃣ Le 2ème étage de cette pyramide, c’est un revenu suffisant pour se sentir en sécurité tout en pouvant se faire plaisir. C’est un flux de clients réguliers avec du récurrent et de nouveaux projets entrants.

3️⃣ Le 3ème étage dépasse les considérations financières. Une fois les fondations posées, les revenus stabilisés et la réputation en construction naît le besoin de se connecter. Aux autres freelances, aux experts de notre métier, aux professionnels de son secteur.

4️⃣ La 4ème étape n’est malheureusement pas l’apanage de tous les freelances, puisqu’il s’agit de l’estime de son travail. La confiance en soi professionnelle ne s’acquiert pas aussi facilement chez tout le monde.

5️⃣ Enfin, le sommet de cette pyramide, c’est l’accomplissement de soi, l’alignement entre nos valeurs et notre activité. C’est créer plutôt que reproduire, devenir fier de soi et avoir un impact.

Précision importance cependant : personne ne part d’en bas pour arriver jusqu’en haut de manière linéaire. On peut commencer avec un pied à chaque étage, revenir en arrière, combler 2 besoins qui ne touchent pas dans la pyramide, etc.

Comme la vie, la pyramide de Maslow du freelance n’est pas linéaire.

Et comment on la grimpe, cette pyramide ? Avec la formation en freelance, les rencontres d’autres freelances et experts de son métier, les collaborations enrichissantes avec des clients, des remises en question de son activité… bref, tout un processus pour aller au-delà de son niveau actuel.

En freelance, notre liberté peut nous freiner, apprenons à la dompter

Indépendants, tout est dans le mot… nous pouvons faire ce que nous voulons : 

Créer notre métier sur-mesure (du moment qu’il y a de la demande en face pour le besoin auquel nous répondons).

Adopter le mode de travail idéal pour nous (horaires, lieu, seul/collectif, etc).

Travailler avec qui on le souhaite vraiment grâce à la spécialisation.

Mais cette liberté peut devenir vertigineuse, effrayante voire même franchement handicapante. Après avoir passé toute notre vie à suivre les consignes de quelqu’un d’autre, que ce soit nos parents, nos professeurs et nos managers, nous voilà lâché.e.s dans le grand bain de l’indépendance.

Si l’on est incapables à ce moment-là de dompter sa liberté pour la mettre à son avantage et qu’on la laisse nous enfermer dans notre zone de confort, alors c’est perdu d’avance.

Prenons notre liberté en main.

Le monde s’offre à nous, nous pouvons si nous le souhaitons demain travailler sur un autre métier, avec de tout autres clients. Nous pouvons créer une agence avec d’autres freelances que nous apprécions. Et cette marque pour devenir encore plus puissant qu’en tant que simple freelance ? Elle est également à notre portée.

Pourquoi construire une marque personnelle forte est un atout majeur pour se démarquer et attirer ses clients idéaux ?

Construire une marque personnelle grâce au personal branding n’a que des avantages. En créant du contenu, en se rendant visible, en prouvant son expertise et en montrant à sa cible que l’on vaut le détour, de nombreuses portes commencent à s’ouvrir.

Passer au niveau supérieur et évoluer en freelance passe aussi par construire son image.

Seul.e dans votre coin, vous n’irez pas loin.

Prouvez votre valeur !

Passer au niveau supérieur en freelance en devenant un expert, une référence sur son secteur

Pourquoi chercher à être reconnu comme un expert ? Pour attirer de meilleurs clients et des projets bien ambitieux, recevoir des demandes entrantes, amener à soi des opportunités…

Comment devenir une référence sur son secteur en freelance ? Déjà, pas en cherchant à s’imposer comme tel. Ce n’est pas à vous de vous définir en tant qu’expert, c’est aux autres. Que vaut un expert autoproclamé ?

Pour devenir une référence en freelance, pas le choix, il faut se positionner, c’est-à-dire se construire un avis et l’exprimer publiquement, notamment en créant du contenu, en se faisant inviter sur des podcasts, etc. Devenir visible avec un blog, un podcast, une chaîne YT ou une présence sur les réseaux sociaux est aussi quasiment indispensable.

Parlons aussi de LinkedIn : c’est là où sont les pros de votre secteur (et peut-être même vos clients si vous êtes en B2B). Sans compter son algorithme de folie, le fort engagement de ses membres et tout le potentiel que le réseau social possède, bien sûr. Encore faut-il écrire des posts de qualité.

Devenir plus que simplement freelance (même s’il n’y a aucun souci à rester « freelance classique »)

Travailler avec ses clients, c’est bien. Mais on peut aller plus loin.

Publier (ou auto-publier) un livre.

Créer et animer une communauté.

Organiser des événements.

Créer sa propre méthodo.

Lancer des formations pour freelances ou pour ses clients idéaux.

Monter une « vraie » entreprise.

En général, tenter de nouvelles expériences, développer son activité et lancer des projets ne peut que vous apporter du positif : rencontres, passions, argent, réputation…

Et puis, même si ce proverbe est plus niais qu’autre chose, il mérite d’être mentionné ici en guise de conclusion : qui ne tente rien n’a rien.

Résumons : 8 clés pour faire évoluer son activité freelance au niveau supérieur

1️⃣ Le niveau supérieur, c’est relatif.

2️⃣ Passer de 0 à 1 est le plus facile, passer de 1 à 10 et de 10 à 100 est plus difficile car il faut sans cesse se réinventer.

3️⃣ Nous sommes des Pokémons (enfin presque).

4️⃣ Grimper la pyramide de Maslow du freelance demande du temps, des efforts et de la réflexion

5️⃣ Nous devons apprendre à dompter notre liberté et à tester des choses.

6️⃣ Construire une marque personnelle forte est un indispensable pour se démarquer et générer des opportunités au niveau supérieur.

7️⃣ Devenir un expert reconnu sur son secteur est le meilleur chemin pour grandir (et il y a beaucoup de manières différentes d’y parvenir).

8️⃣ Vous pouvez devenir plus que « juste » freelances, mais ce n’est en rien une obligation.

Regardez le replay de mon webinaire sur le sujet (en 2 parties)

👋 Chaque lundi on parle freelancing, content marketing, copywriting & résistance écologique.

Rejoignez les 500 abonnés à la newsletter 🤳

Et recevez gratuitement mon livre blanc « Le Nouveau Content Marketing »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *