Le Copywriting, c’est comme les flĂ©chettes : viser, puis tirer en plein coeur 🎯

Le Copywriting, c’est comme les flĂ©chettes : viser, puis tirer en plein coeur 🎯

copywriting

Comme les flĂ©chettes, le copywriting (l’art d’Ă©crire pour vendre) est un jeu d’adresse.

Vous avez dĂ©jĂ  essayĂ© de convaincre un potentiel client d’acheter votre produit avec des arguments rationnels ?

« Regardez, ce logiciel est plus rapide que ses concurrents, c’est prouvĂ©. »

« Ecoutez, ce casque audio produit un son de qualité supérieure de 4,7 % par rapport au dernier Bose Quiet Confort, la référence du marché. »

« Réfléchissez, avec ce service révolutionnaire, vous allez gagner du temps. »

La plupart du temps, ça ne fonctionne pas.

Nous sommes des ĂȘtres de raison qui prenons nos dĂ©cisions selon nos Ă©motions. Paradoxal, non ?

Nous sommes pourtant convaincus d’agir selon notre intelligence, en prenant en compte les informations Ă  notre disposition pour choisir l’option la plus cohĂ©rente.

C’est Ă  ça que sert notre cerveau, non ?

En théorie, on pourrait croire que nos actes émanent de notre pensée rationnelle.

Mais il n’en est rien : l’Ă©motionnel domine toujours.

Et quand il s’agit d’Ă©crire pour pousser Ă  l’action (Ă  l’achat, Ă  l’abonnement, au don…), le copywriting sait parler au coeur plutĂŽt qu’Ă  la raison.

Parce que oui, c’est bien lui qui a le dernier mot dans l’acte d’achat.

Quand le copywriting parle au coeur plutĂŽt qu’Ă  la raison ♄

Un discours commercial qui s’axe sur des arguments de raison et qui vise Ă  convaincre a de grandes chances d’Ă©chouer.

En revanche, un discours qui vise la zone Ă©motionnelle de l’esprit de son audience aura plus de chance de faire mouche et de sĂ©duire.

C’est toute la diffĂ©rence entre convaincre et persuader. Si on appelle le copywriting « écriture persuasive », ce n’est pas pour rien…

Faire du copywriting pour un message publicitaire, un site web, une landing page ou un email est d’une efficacitĂ© redoutable. Normalement, ça, la majoritĂ© d’entre vous l’a compris. Mais pourquoi est-ce si vendeur d’Ă©crire non pas avec le coeur et la raison, mais avec la raison et pour le coeur ?

Parce que le copywriting dĂ©pend plus du destinataire que de l’Ă©metteur du message.

Impossible d’Ă©crire un texte persuasif en ne se basant que sur un produit ou une marque. Le ton, la voix et le style sont des composantes essentielles d’un message percutant, mais elles sont loin d’ĂȘtre suffisantes.

Le copywriting vise littéralement le lecteur. Et pour viser une cible, il faut la connaßtre, puis ajuster le tir. Un peu comme aux fléchettes.

Le copywriting est un jeu de flĂ©chettes 🎯

Votre main, c’est le copywriter : le professionnel des mots et du marketing qui a pour mission de sĂ©duire une audience pour la convertir.

Chaque flĂ©chette est un message : elle doit ĂȘtre bien calibrĂ©e, de qualitĂ© et optimisĂ©e pour le lancer de flĂ©chettes… et doit ĂȘtre pointĂ©e avec une prĂ©cision inouĂŻe. Le copywriting est un art d’adresse.

La cible, eh bien… c’est tout simplement votre cible : Il peut en avoir plusieurs, mais attention : il vous faudra une flĂ©chette diffĂ©rente et un lancer adaptĂ© pour chacune. On ne lance pas une flĂ©chette lĂ©gĂšre en plastique de la mĂȘme maniĂšre qu’une flĂ©chette lourde en mĂ©tal (avec une petite plume au bout).

Et votre cible est ici l’Ă©lĂ©ment le plus important, dans un jeu de flĂ©chette comme dans le copywriting.

Vous devez connaĂźtre la texture de la cible, sa matiĂšre, sa pĂ©nĂ©tration et sa distance. Mieux vous en maĂźtrisez les caractĂ©ristiques, plus vous pourrez ajuster votre tir pour lancer la flĂ©chette en plein centre et ĂȘtre sĂ»r qu’elle y reste.

En copywriting, vous devez vous concentrer davantage sur le destinataire du message (votre prospect, votre audience ou votre client) que sur vous-mĂȘme (vous, votre marque et votre produit).

C’est valable aussi bien pendant la conception du message que dans sa rĂ©daction (en français, on appelle d’ailleurs le copywriting « conception-rĂ©daction », mais ce terme est rarement employĂ© en dehors des agences).

Parler d’abord des problĂšmes de l’autre (pour ensuite proposer vos solutions) ✅

Quelqu’un qui ne vous connaĂźt pas n’a gĂ©nĂ©ralement pas envie de voir ce que vous voulez lui vendre. Il a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© confrontĂ© Ă  des milliers de messages publicitaires dans sa journĂ©e : sur les rĂ©seaux sociaux, dans la rue, Ă  la radio, dans le mĂ©tro…

Il n’est pas Ă  l’Ă©coute.

Mais nĂ©anmoins, il a des problĂšmes (ou de simples problĂ©matiques) : il est peut-ĂȘtre en train de planifier des vacances, de changer de banque et de prĂ©voir de se former en ligne.

Admettons que vous vendez des formations en ligne.

Ne lui parlez pas de vos formations, de tous vos clients satisfaits et du podcast dans lequel vous ĂȘtes passĂ© : il n’en a rien Ă  faire.

MĂȘme si votre produit correspond exactement Ă  son besoin, il n’a pas de temps d’attention disponible Ă  vous consacrer. Enfin, c’est ce qu’il croit… tout dĂ©pend de la maniĂšre dont son attention est attirĂ©e.

Si vous lui parlez de son problĂšme, il s’identifiera. Il se sentira concernĂ© et Ă©coutĂ©. Avant mĂȘme de savoir ce que vous proposez, vous aurez rĂ©ussi votre pari : il sera attentif.

Et lĂ , plus qu’Ă  le persuader grĂące Ă  un storytelling habile associĂ© Ă  une proposition de valeur forte et diffĂ©renciĂ©e.

Si vous connaissez par coeur votre cible et que vos flĂ©chettes sont bien ajustĂ©es, vous n’avez plus qu’Ă  bien viser pour atteindre le petit cercle du centre et gagner la partie.

Ce n’est pas celui qui a les meilleures flĂ©chettes qui gagne, c’est celui qui a le plus d’adresse.

Ce n’est pas celui qui a le meilleur produit, la meilleure marque et les meilleurs mots qui gagne, c’est celui qui parvient Ă  toucher sa cible en plein coeur.

En copywriting, tout part de la cible : impossible d’Ă©crire un message Ă  la fois percutant et universel. Nous sommes toutes et tous sensibles Ă  diffĂ©rentes approches, Ă  diffĂ©rents arguments. Comprendre comment fonctionne l’esprit d’une seule catĂ©gorie de personnes est dĂ©jĂ  suffisamment complexe… alors concevez votre message marketing de maniĂšre Ă  ce que seule votre cible y soit sensible !

👋 Chaque lundi on parle freelancing, content marketing & rĂ©sistance Ă©cologique. Rejoignez la newsletter ! đŸ€ł

Il se peut que je vous parle aussi marketingcopywritingentrepreneuriat et mĂȘme dĂ©veloppement personnel
 comme ça, vous le savez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *