Les bases du slow freelancing

Les bases du slow freelancing

podcast slow freelancing

⚡️ Pour écouter le 1er épisode du podcast, c’est par ici.

Le constat est simple : chaque jour, les freelances sont incités à travailler toujours plus, à acquérir toujours plus de clients, à générer toujours plus de chiffre d’affaires.

À une époque où tout s’accélère, il est bon de ralentir.

Sortir de la course à la croissance effrénée dopée au développement personnel, à l’hyperproductivité et à la culpabilisation…
Optimiser son équilibre vie pro, vie perso…
Vivre et travailler à notre rythme, qui nous est propre…
Prendre soin de notre santé, éviter le stress et maximiser notre bien-être…

Ça fait rêver, non ?

Eh bien, c’est possible.

Dans mon article de référence sur le slow freelancing, je disais déjà ceci :

Il n’y a aucune honte à procrastiner, à être paresseux ou à vouloir toujours tout faire vite fait, bien fait : au contraire, en y mettant du cœur et de la méthode, c’est la voie royale. Je ne dis pas que ce n’est pas utile de se tuer à la tâche et de viser la lune, je dis juste qu’il n’y a aucun mal à ne pas vouloir cette vie et à créer ses propres idéaux. Pour toutes celles et tous ceux qui n’ont pas envie de devenir des robots au service du capitalisme, des ressources humaines aliénées et des bons petits soldats, il y a une alternative.

Très concrètement, pour moi, être slow freelance, c’est : 

🎯 Travailler moins (mais plus intelligemment)
🎯 Gagner plus (ou au moins la même chose)
🎯 Choisir chaque aspect de la vie de freelance (en se laissant imposer le moins de contraintes possible).

L’un des piliers, pour moi, c’est de travailler seulement lorsqu’on est le plus productif pour gagner un temps phénoménal et réussir à faire plus en moins de temps.

En pratique, voilà les règles clés pour réussir le slow freelancing :

→ Ne jamais se brader, même quand on s’inquiète pour la fin du mois
→ Accepter de travailler parfois le weekend ou le soir selon le volume de travail
→ Avoir confiance en soi (personnellement et professionnellement)
→ Oser accepter des missions sur des sujets nouveaux
→ Se former en permanence pour exceller dans son domaine
→ Travailler à fond son personal branding pour être reconnu(e) comme expert(e)
→ Participer à des événements gratuits, collaborer bénévolement sur des contenus et autres moyens de se faire connaître rapidement
→ Développer au maximum son réseau (et le solliciter), se connecter à son secteur et ne pas hésiter à « être partout »

J’ai prévu pas mal d’épisodes pour développer chaque sujet dans les moindres détails.

Par exemple : le minimalisme, la parentalité, les side projects, les clichés, la productivité, l’argent, l’écologie… bref, je vais te parler des aspects professionnels et pratiques du slow freelancing, mais aussi sous ses angles philosophiques, sociétaux, politiques, écologiques, et j’en passe.

Ce concept ne sort pas de nulle part, il s’inspire d’autres mouvements liés au slow et applique certains principes au freelancing : slow life, slow food, slow growth, slow web… l’idée de base consiste à démontrer qu’une autre voie existe face au dogme du “toujours plus”.

Petit disclaimer : le slow freelancing, ce n’est pas pour tout le monde. Il faut en avoir conscience.

On fait un bout de chemin ensemble ?


C’EST PARTI 🔥

Le 1er épisode de Slow Freelancing, le Podcast vient de sortir 🎧

Commençons par poser quelques fondations avant d’aller plus loin.

En un peu moins de 15 minutes, on aura déjà fait le tour des grands principes du concept.

Dans cet épisode :

👉 D’où vient le slow freelancing

👉 Pourquoi s’y mettre

👉 Les 3 piliers

👉 Les 8 règles essentielles pour s’y mettre

👉 La suite du programme

Ensuite, chaque semaine, on abordera un angle spécifique du slow freelancing : le minimalisme, la croissance, la parentalité, les side projects, les clichés, la productivité, l’argent, l’écologie… 

Bref, les aspects professionnels et pratiques du slow freelancing, mais aussi ses angles philosophiques, sociétaux, politiques, écologiques, et j’en passe.

On se retrouve d’ailleurs dans le prochain épisode avec ma première invitée pour parler maternité, anticipation & argent 👀

⚡️ Pour écouter le 1er épisode, c’est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *