Ne rédigez pas pour les algorithmes, écrivez pour vos lecteurs.

Brice Schwartz

Ne rédigez pas pour les algorithmes, écrivez pour vos lecteurs.

rédaction web
LinkedIn
Twitter
Facebook

Pourquoi publier du contenu ? Pour faire plaisir à votre égo, à Google ou à vos lecteurs ?

Le plus important dans la création de contenu est de savoir à qui l’on s’adresse. Beaucoup d’entreprises oublient que de vraies personnes vont (en théorie) lire leurs articles et leurs landing pages.

L’éternel combat du fond contre le SEO

Bien sûr, c’est important de tenir compte des bonnes pratiques des différents canaux de diffusion et de référencement pour y être visible. Ne pas du tout optimiser un contenu pour le SEO est une erreur, mais produire un contenu juste en se focalisant sur les mots-clés est encore pire.

J’ai déjà rédigé des analyses de fond sur plus de 1 500 mots, où le client ne souhaitait aucune optimisation SEO. Ces articles étaient plus intéressants, populaires et ROIstes que ceux où la profondeur du propos importait peu et où seuls comptaient les occurrences de mots-clés.

Du contenu médiocre très bien référencé et visible vous fera plus de mal que de bien : votre image de marque en prendra un coup. Si vous partagez un article inintéressant au moment idéal sur les réseaux sociaux, avec les bons hashtags et auprès d’une large audience, il sera lu. Sauf que si ça se trouve, tous vos lecteurs le trouveront mauvais. Ce n’est pas ce que vous voulez, pas vrai ?

Alors écrivez D’ABORD pour vos lecteurs. Pensez que votre contenu sera lu par des humains et que c’est ça qui compte vraiment. Il sera d’abord traité par les algorithmes de LinkedIn, Medium ou Google, certes, mais peu importe leur référencement si votre contenu ne plaît pas à vos lecteurs.

La bonne question à vous poser

Posez-vous une question simple dont la réponse l’est tout autant : préférez-vous que des milliers de personnes lisent l’un de vos contenus et y soient au mieux indifférents, ou que quelques dizaines le lisent et qu’elles marquent leurs esprits ?

Je suis sûr que vous saurez prendre la bonne décision.

2 citations m’ont marqué récemment, elles ont en partie inspiré cet article :

Be so good that you don’t even have to think about algorithms.

Matt D’Avella

F*ck algorithms.

Unknown

Pas mal de créateurs de contenu sur Internet pensent que nous reviendrons à l’humain après un passage au « full-algo ». C’est une vision que je partage : aujourd’hui, la stratégie de contenu est très (trop) basée sur des variables liées aux algorithmes.

Il faut publier tel type de contenu, tel jour, à telle heure, sur tel réseau, en utilisant tels mots-clés et tels hashtags…

A tel point que certains oublient de rédiger des choses pertinentes. Moi-même, je trouve que cela devient difficile d’écrire de jolies phrases et du contenu plein de sens quand les contraintes SEO sont trop fortes.

« Alors il suffit de créer un contenu riche, pertinent, optimisé SEO et bien diffusé »

Facile à dire, cela semble si évident. Pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt ?

Mince, j’ai vraiment du perdre mon temps ces dernières années. Sans doute devais-je être aveuglé par ma naïveté.

Blague à part, évidemment que l’idéal est un contenu :

  • de fond avec analyse, théorie, chiffres & exemples concrets
  • parfaitement lisible de son audience cible (et si possible d’autres personnes)
  • adressant les vrais questionnements des personas
  • optimisé SEO
  • publié au bon endroit, sur la bonne plateforme, avec les bons tags, hashtags et au bon moment

Mais un tel contenu coûte « cher ». Pardon de gâcher votre enthousiasme, mais vous n’en obtiendrez pas en déboursant 30 € pour un article de 800 mots. En revanche, l’investissement est plus que rentable.

Alors si le budget est une contrainte pour vous en matière de Content Marketing, il est important de choisir habilement. Plutôt que de viser l’excellence au niveau de la diffusion, capitalisez sur la qualité du contenu.

Le superficiel est éphémère. Aucune marque, carrière ou réputation ne s’est jamais construite dessus. Par contre, la profondeur paie. Le sens du détail fait son effet. La singularité du style marque sur la durée.

On crée du contenu qui plaira à vos lecteurs ?

Recevez chaque lundi mes lumineuses pensées, idées et recommandations 💡

J’écris sur le marketing, le copywriting, le content marketing, la société, le freelancing, l’entrepreneuriat et un brin de développement personnel. Bref, pas mal de sujets, mais tous liés entre eux. 

LinkedIn
Twitter
Facebook

Une réponse

  1. Anais dit :

    Merci pour cet article ! Il est vrai que certains SEO oublient un peu les lecteurs avec des contenus sur-optimisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *